CitésLab, les 1ers mois de Margaux

Margaux Sanchez est cheffe de projet CitésLab au GPV depuis le 4 janvier. Elle a pour mission d’encourager et d’accompagner le développement de l’entrepreneuriat dans les quartiers. Retour sur ses 4 premiers mois sur la Rive Droite.

Le réseau CitésLab, financé par la Banque Publique d’Investissement et la Région Nouvelle Aquitaine, vise à déployer au cœur des quartiers prioritaires de la politique de la ville, des hommes et des femmes dont la mission est d’accueillir les porteurs de projet (ou d’idée) entrepreneurial, de les écouter et de rassembler le réseau des acteurs locaux pour répondre à leurs besoins, de les orienter enfin vers le dispositif ou la structure la plus adaptée pour concrétiser ou développer leur projet.

Margaux Sanchez a rejoint le 4 janvier le GPV qui porte le poste de CitésLab pour la Rive Droite. Après 4 mois d’activité intense, elle nous livre un premier retour de son action, mais aussi son ressenti.

 

Pépites d’entrepreneurs

En 4 mois, de janvier à avril, Margaux a rencontré 60 porteurs de projet. 60 % étaient des femmes, 62 % résidents de QPV (quartier prioritaire de la politique de la ville). Les projets portés sont très variés allant de la restauration à l’artisanat en passant par l’économie circulaire, l’écologie, la livraison à vélos, l’événementiel ou le textile.

 

CitésLab, un partenariat essentiel

Margaux Sanchez contribue à un réseau de partenaires locaux, mobilisés autour de l’entrepreneuriat, mais aussi de l’emploi, de la formation, de l’accompagnement social. En agissant ensemble et de manière coordonnée, ils renforcent leur capacité d’agir en faveur des habitants.

Le 19 mars, 20 professionnels* étaient réunis pour réaliser un bilan des actions 2020 et dessiner les perspectives 2021 autour de la création d’entreprise dans les quartiers. Si en 2020, la crise sanitaire a durement impactée les entrepreneurs et les porteurs de projet, les acteurs locaux sont restés, plus que jamais , mobilisés pour les écouter et les informer sur les aides possibles. En 2021, les partenaires poursuivent les actions de sensibilisation, d’accueil, d’orientation et d’écoute.

Parmi les nouveautés 2021 :

  • Un outil numérique d’échanges entre les partenaires de la création a été développé sur la plateforme La Grande Equipe : « Les acteurs de la créa Bordeaux » permettant ainsi de faciliter les échanges.

  • Des ateliers thématiques partenariaux sont programmés dont deux ateliers menés avec l’URSSAF portant sur la création et la gestion d’autoentreprise. Le 1er a eu lieu vendred